Chers confrères, identifiez-vous pour accéder au site complet ! Identifiez-vous :

Les domaines d'intervention du Commissaire aux Comptes

Si l’audit légal, dans ses principes et ses modalités, reste gouverné par un corpus de normes de référence, les commissaires aux comptes ont su, au fil des ans, adapter leurs pratiques et l’exercice de leurs missions aux spécificités des entités dont ils certifient les comptes.

Les commissaires aux comptes effectuent une mission d’intérêt général, au service des entreprises et de l’ensemble de leurs parties prenantes.
C’est pourquoi, en France, où plus de 90% des entreprises sont des PME, lesquelles représentent plus de 90% des mandats, la Compagnie nationale a élaboré une norme spécifique à la mission dans les petites entreprises. Homologuée en mars 2009, elle permet d’adapter les modalités de mise en oeuvre des procédures d’audit.
L’objectif est bien d’affirmer la mission de l’auditeur comme une valeur ajoutée. Loin d’être une charge ou une lourdeur administrative supplémentaire, la certification des comptes s’adapte et devient un atout pour le développement des sociétés.

UNE OFFRE QUI TIENT COMPTE DES SPÉCIFICITÉS DU MARCHÉ

Au-delà de ces pratiques « normées », les commissaires aux comptes connaissent les spécificités des secteurs d’activité dans lesquels opèrent leurs clients.
Ils savent ainsi quels sont les points particuliers sur lesquels porter une vigilance accrue, selon qu’ils auditent une entreprise de services, de restauration, un commerce ou un club sportif.

Ils possèdent également les connaissances techniques nécessaires au contrôle des comptes des associations, fondations, ainsi que des entités publiques qu’ils auditent dans une optique de transparence de l’utilisation des fonds publics ou issus de donateurs privés.
 
OFFRIR PLUS QUE LA CERTIFICATION

L’adaptation au marché passe enfin par un enrichissement des missions. C’est pourquoi, au-delà de la certification des comptes, ils peuvent aujourd’hui réaliser, à la demande des entités qu’ils contrôlent, un certain nombre de prestations liées à leur mission, appelées diligences directement liées (DDL).

Sept DDL ont été homologuées depuis début 2008. Les deux dernières sont significatives de l’aspect très utilitaire des travaux des auditeurs : relatives aux diligences d’acquisition et de cession, elles autorisent l’auditeur, sous certaines conditions, à effectuer sur une société cible ou sur une société dont la cession est envisagée, des travaux d’attestation, des consultations ou des prestations d’audit et d’examen limité des comptes.
Bien entendu, elles excluent pour les commissaires aux comptes toute participation à la recherche d’une cible ou d’un acquéreur et toute participation à la négociation.


EXPERT COMPTABLE ET AUDITEUR LEGAL
DES MISSIONS DIFFERENTES

Ces deux professionnels du chiffre interviennent différemment sur les comptes des entreprises.
L’expert-comptable tient la comptabilité, présente les comptes et conseille la direction.
L’auditeur légal contrôle les comptes et intervient sur la prévention des risques au profit de l’entreprise, de son environnement et de l’intérêt général.
 
L’EXPERT- COMPTABLE
UN ALLIÉ DE L’ENTREPRISE AU QUOTIDIEN
Son ministère de tutelle : Le ministère du Budget

Son institution : Le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables (CSOEC)

Il a une mission contractuelle annuelle


Il participe au suivi de la comptabilité et à l’élaboration des comptes annuels


Il est le conseil du chef d’entreprise en matière d’organisation, de gestion, de prévisions, de droit des affaires et de droit fi scal et social



L’AUDITEUR LÉGAL
UN CRÉATEUR DE CONFIANCE POUR TOUS
Son ministère de rattachement : Le ministère de la Justice

Son institution : La Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC)

Il a une mission légale pour six exercices


Il contrôle les comptes et exprime une opinion


Il est le contrôleur légal de l’entreprise et participe à la prévention des difficultés des entreprises.
CRCC PAU
Résidence Plein Soleil
16 avenue de Saragosse
64000 Pau
Tél. : 05 59 02 85 28
Fax : 05 59 02 49 33
contact@crccpau.org
Mentions légales
www.creasud.fr   www.pausitic.fr